0 commentaires / Publié le par Cécilia Foissard

Un petit peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout. Une arrière pensée, un je-ne-sais-quoi qui fait que le yoga nous aide à améliorer la qualité de nos existences. Même si on ne lʼaime pas assez, il y toujours un moment où il est nécessaire dʼy revenir. Pourquoi ? Parce quʼil a la capacité, à terme, de changer nos vies. Comment ? En apprenant la compassion et lʼamour pour autrui et soi-même. Quand ? À nʼimporte quel moment de nos vies. Où? Ici ou ailleurs. Mais surtout là où on se sent bien. Qu'est ce que le yoga est en mesure dʼapporter ? Bien des choses. Ce court plaidoyer en dresse une liste non exhaustive.
 
 
Plaidoyer contre le stress
 
Les modes de vie contemporain causent bien des désordres à nos organismes. Basés sur la productivité, la vitesse et lʼintensité, nous en venons à oublier de prendre soin de notre corps. Il en résulte alors un stress et une anxiété permanente. Syndromes dʼun mal être à la merci de pressions sociétales constantes, le changement vers un mode de vie plus sain est impératif. Les angoisses permanentes, la fameuse « boule au ventre », sclérosent notre corps et notre esprit. Les assainir grâce à la pratique régulière du yoga est une alternative non négligeable.
 
Plaidoyer pour la satisfaction
 
Ou comment se contenter de ce que lʼon a en toutes circonstance, malgré les difficultés inhérentes à la vie. La satisfaction cʼest pouvoir être en mesure dʼapprécier les choses les plus simples. Un verre dʼeau lorsque nous ressentons le besoin de se désaltérer, un bon repas lorsque nous avons faim, un moment passé auprès de sa famille, être émerveillé par un paysage et bien plus encore. Il va de pair avec lʼimportance de vivre dans le moment présent. Il est aussi la condition sine qua non du bonheur.
 
Plaidoyer pour le moment présent
 
« Hier », « demain », disent-ils. Et quʼen est-il de « maintenant » ? Pourquoi se focaliser sur lʼélan dʼune futile nostalgie ou sur la quête dʼun futur incertain ? Comble de nos vies, il devient difficile dʼapprécier les moment présent à sa juste valeur. Pourtant lui seul a de lʼimportance. Tout le reste nʼest quʼune vaine abstraction. Ne pas en être conscient cʼest rester dans le déni et la souffrance. Même si certains moments sont difficiles à traverser, il faut apprendre à les vivre en dépit de toutes les difficultés inhérentes à la vie. Le yoga aide en ce sens à se recentrer sur soi-même, à respirer, à ressentir le moment présent.
 
Plaidoyer pour la compassion
 
Cette capacité à ressentir la souffrance dʼautrui afin de les comprendre, de les réconforter et de les aider est une qualité dʼune importance majeure pour tout adepte du yoga. Cela va bien au delà de la bienveillance. La compassion nʼest pas unilatérale, elle nʼest pas intéressée, elle nʼest pas malhonnête. Elle est affection pour autrui au delà de tout préjugé. Cultiver la compassion porte ses fruits. Elle procure un sentiment de joie non négligeable. Mieux. Elle rehausse les taux dʼendorphines (hormones associées au bonheur) dans le corps. Se prêter au jeu de la compassion est lʼœuvre dʼune ouverture vers lʼautre. Cʼest la porte dʼentrée de nos cœurs.
 
En conclusion le yoga apporte tant et le pratiquer régulièrement revient à apprendre à cultiver de nombreuses qualités pour, à terme, devenir une meilleure représentation de soi-même. Alors que faut-il attendre ? À vos tapis !
 

0 commentaires

Laissez un commentaire

tout les commentaire sont modéré avant publications