0 commentaires / Publié le par Cécilia Foissard

Et si prendre soin de sa santé rimait avec nourriture locale? À une ère où la malbouffe nous entoure et continue de faire son bonhomme de chemin, le temps semble venu à la conscientisation. Faire le marché, aller à la rencontre des producteurs et surtout, connaître la provenance de nos aliments. Ce n'est désormais plus un luxe mais une nécessité si nous voulons prendre soin de notre santé et faire abstraction des aliments de qualité médiocre et pas véritablement nutritifs.
 
C'est dans cet état d'esprit qu'à été conçue cette petite liste des raisons nous invitant à faire le choix du "locavorisme" :
 
- Moins de pollution. Privilégier les circuits courts invite le consommateur à devenir plus regardant sur la provenance des produits. Plus ils sont produits proches de nous, plus les distances de transport seront réduites. Dans d'autres termes, moins d'émissions de Co2 seront rejetées dans l'atmosphère. Ainsi, notre emprunte écologique sera moindre et c'est tant mieux :)
 
- Offrir son soutien aux agriculteurs locaux. Plutôt que de faire ses courses dans la grande distribution, il vaut mieux aller au marché. En privilégiant les produits des producteurs du coin, nous encourageons une agriculture plus respectueuse. Les agriculteurs sauront parler avec amour du fruit de leurs ventes et surtout, nous connaîtront davantage mieux leur provenance.
 
- Le goût : le goût d'une carotte du supermarché n'égalera pas celle qui a été récoltée à la main par votre fermier. L'idée de manger local va de pair avec l'alimentation d'origine biologique. Les engrais et autres pesticides ont dénaturé le goût de nos aliments. Alors rabattons nous sur l'agriculture locale qui a moins recours à ces produits nocifs pour la santé.
 
- Manger en saison. Est-il normal de manger des fraises au mois de décembre et des citrouilles au mois de juillet? Pas vraiment. Envisager son alimentation de la sorte va à contre-courant de l'agriculture durable. De nos jours, nous pouvons manger de tout à toutes les saisons. Ceci est un véritable dérèglement de la nature où des fruits ou légumes poussent en serre, très énergivores. À éviter donc.
 
- Prendre soin de notre santé. Manger local a du bon. Plutôt que de manger des fruits et légumes stockés durant de longues semaines, les circuits-courts vont eux, inviter les consommateurs à manger immédiatement les produits trouvés au marché. Les bénéfices à cet égard sont sans appel : les produits consommés plus rapidement de la récolte à l'assiette seront plus riches en nutriments. À bon entendeur...
 
Les avantages de la consommation d'aliments locaux est indéniable... Tirons-en profit, devenons "locavores" !
 

0 commentaires

Laissez un commentaire

tout les commentaire sont modéré avant publications